L’AEEMT a un nouveau bus

Bus remise des clés

L’Association des Élèves et Étudiants Musulmans au Togo ( AEEMT) vient d’acquérir un bus.

Ce joyau est le fruit des démarches entreprises par l’un des infatigables parrains de l’Association, Imam Sanni Karimou et d’autres personnes anonymes.

Sanni Karim

Aussi, convient-il de le noter, depuis l’Arabie Saoudite, lieu de provenance dudit bus, jusqu’à sa sortie du port, avec son dédouanement et d’autres démarches y afférentes, sans oublier sa remise en forme finale, beaucoup d’autres parrains et partenaires ont énormément contribué.

C’est au cours d’une cérémonie officielle de remise de ce bus, organisée ce 08 septembre 2020 au Siège de l’AEEMT à Lomé, que l’Amir GOUNTANTE Azize a reçu les clés du bus des mains du parrain ADJA-BODE Adiwè, au nom de des initiateurs, parrains et partenaires ayant contribué à l’effectivité de cette œuvre.

Bus remise des clés

Lors de cette cérémonie, parrains et conseillers ont remercié les initiateurs et tous ceux qui ont œuvré de quelque manière que ce soit pour que ce bus arrive sur le territoire togolais puis entre les mains des dirigeants de l’AEEMT. Le président du Conseil d’administration a particulièrement adressé sa gratitude et celle de tous les membres de l’AEEMT aux parrains Sanni Karimou et BINGUITCHA-FARE Yacoub pour leur implication personnelle pour que l’AEEMT dispose de ce bus. Il a, par ailleurs, remercié le Comité National de Récitation du Saint Coran ainsi le Comité de Gestion de la Mosquée du Campus de Lomé pour leur permanente sollicitude dans ce processus.

Enfin, l’Amir a rassuré les généreux donateurs que le joyau fera l’objet d’un usage délicat et optimal dans l’intérêt bien attendu de tous les membres de l’AEEMT et de ses structures. Il a annoncé la mise sur pied très rapidement du Comité inclusif de gestion dudit bus.

Toutes les parties prenantes sont invitées à œuvrer pour la préservation de ce joyau et surtout pour l’obtention d’autres moyens de déplacement à partir de celui-ci.

Articles similaries

a laissé un commentaire